mercredi 18 janvier 2012

Message reçu : Le Merci d'un Grec - Je suis moi-même un Grec de naissance.

Chers amis,

Je suis moi-même un Grec de naissance. Je suis un médecin (radiologue) âgé de 42 ans.

Je vous écris pour vous remercier de votre mouvement.

Je tiens d'abord à vous décrire ce que cela signifie pour moi d'être grec.

Grec signifie pour moi:

-Adorer le soleil,
-Adorer la lumière,
-Lutter pour la transparence,
-Travailler pour la justice.
-Adorer la mer dans toutes ses couleurs
-Aimer la liberté de pensée,
-Ne pas effrayer des nouvelles idées, mais les suivre après pensée critique.
-Être industrieux.
-Adorer la nature. En Grèce, la nature est très amicale aux humains. Nos montagnes sont accessibles. Les forêts ne contiennent pas de risques. Nos mers ne sont pas dangereuses. Les hivers sont doux et les étés chauds.
-Aider les faibles,
-Ne pas flatter les forts,
-Ne pas avoir peur des étrangers, mais les aider si on le peut.

Ce peuple intelligent et penseur, a un désavantage. Il ne peut pas facilement distinguer le commandant mesure, du démagogue. Des gens qui ne méritent pas nous ont gouvernés depuis de nombreuses années.

Ils ont rasé ou ont permis notre culture à être aplati par le biais des divertissements légers (télévision ou cinéma à bas prix). Ils ont brisé la loi; et le pire de tous est -en ne punissant pas les illégaux- qu’ils ont fait de l’illégalité une mode de vie. Ils ont rasé la tradition grecque et ont apporté une mode de vie extravagant. L'austérité grecque a cédé la place aux ambitions vaines et aux efforts de la richesse et de la vie de luxe sans freins. Ignorant les propres idées de l'hellénisme ont fait du Grèce un pays des gens médiocres. Depuis 2 ans on honte de dire qu’on est Grec à des étrangers. Oui, nous sommes entièrement responsables de la sélection de nos dirigeants. Nous avons fait des erreurs. Nous ne sommes ni le premier ni le dernier pays dans l'histoire mondiale qui a fait des erreurs. Mais il y a des gens honnêtes pour nous gouverner. J'espère qu'ils vont l'emporter.

Je voudrais écrire quelques mots sur la façon dont nous voyons la crise.
C'est une guerre. On dit ici en Grèce que le capital international veut que nous accaparer les ressources du pays (pétrole, gaz, or, uranium etc...). Est-ce vrai ou pas, nous les Grecs, sommes habitués à la guerre. La plus grande arme du peuple grec dans cette bataille est la compacte famille grecque. Le père va aider l'enfant et vice versa. Le frère va aider sa sœur et vice versa. L’oncle va aider son neveu et vice versa.

Nous ne demandons pas la charité de personne. Nous demandons seulement une main d’aide dans un moment difficile.

Je souhaite que la France comme domicile de l'Europe des Lumières puisse nous donner du courage pour affronter la crise. Les penseurs français pourraient éclairer les dignes Grecs à nous gouverner. Vous êtes des gens civilisés. Empêchez toute plaisanterie au détriment de la Grèce et les Grecs. Nous voulons un examen de bonne foi. Pas d'insultes à digérer.

Je vous remercie,
Georges.-

Tsimitselis Georges
Larissa, Grèce.

To: jesuisgrec@numericable.fr
Sent: Tuesday, January 10, 2012 5:42 PM
Subject: Le Merci d'un Grec

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Quelle belle définition de l'esprit grec !